L’Huile de Coco et ses Bienfaits

L'Huile de Coco et ses Bienfaits

Photo credit: Rob.Bertholf / Foter.com / CC BY

Commençons par spécifier que l’huile de coco dont je parle ici, est l’huile de coco vierge extraite à froid et non pas les huiles raffinées – dépourvues de tous les bienfaits propres à cette huile.

Donc, d’où vient toute cette lubie nutritionnelle autour de l’huile de coco?

L’huile de coco est quasiment uniquement composée d’acide gras saturés, mais ceux-ci sont essentiellement à chaîne moyenne. Ce qui fait que ces acides gras vont être directement métabolisés par le foie – pour produire de l’énergie – ou transformés en cétones (pour produire de l’énergie plus tard).

Le corps a du mal à stocker ces acides gras à chaîne moyenne et par conséquence, il y a peu de chances qu’ils se retrouvent dans vos réserves de graisses.

Si vous vous inquiétez du fait qu’il s’agit d’une graisse saturée, sachez que de nombreuses études récentes montrent qu’il n’y a pas de lien entre ces graisses et le risque d’AVC (accident vasculaire cérébral) ou d’infarctus. Tout comme pour les œufs, ces graisses saturées ne sont pas le diable incarné et elles peuvent être excellentes pour notre santé. (1)

Aussi, les peuples grands consommateurs de noix de coco, sous toutes ses formes, montrent une excellente santé cardiovasculaire. Les apports caloriques des Tokelauans du sud du Pacifique sont majoritairement apportés par les graisses (surtout de l’huile de noix de coco). (2) Les Kitaviens de Mélanésie montrent également un taux quasi inexistant de maladies cardiovasculaires. (3)

Outre le fait qu’elle soit excellente pour la santé cardiovasculaire, elle est également très bonne pour stimuler le métabolisme, améliorer le fonctionnement du cerveau et de la mémoire, et elle est aussi très bonne pour préserver la beauté de la peau et des cheveux.

21 ALIMENTS POUR UN VENTRE PLAT

Notre Guide Gratuit Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité

  • Mincir avec des repas délicieux et savoureux dès ce soir en saisissant votre adresse email ci-dessous
  • Accédez immédiatement à cet ebook et commencez à maigrir sans aucun engagement!

Donc passons cela au crible.

L’Huile de Coco Et Ses Bienfaits avec le Métabolisme

De nos jours, les « super-aliments » qui aident à contrer l’épidémie d’obésité sont les bienvenus. L’huile de coco vierge fait partie de catégorie-là.

Comme je le dit souvent, toutes les calories ne se valent pas et cela est vraiment vrai quand il s’agit d’huile de coco, car différents aliments affectent nos corps et hormones de façons différentes.

L’action des acides gras à chaîne moyenne produisent directement de l’énergie et augmentent la dépense énergétique quotidienne de 5%, soit 120 calories par jour. Donc techniquement, voilà une graisse qui vous fait maigrir! Et comme je l’ai dit précédemment, le corps a du mal à métaboliser ces acides gras donc ils ne se retrouveront pas sur vos hanches. (4)

L’Huile de Coco et les Bestioles Invisibles

L’Huile de Coco contient de l’acide laurique, un acide gras qui une fois digéré se transforme en monolaurine. L’acide laurique et la monolaurine peuvent tous les deux tuer les bactéries, les virus et les champignons. (5)

Ces substances permettent de tuer le Staphylocoque doré, une bactérie responsable d’intoxications alimentaires, d’infections locales et parfois même, de septicémies. Elles tuent également la levure Candida albicans, une source d’infections à levure très commune. (6,7)

Donc, certains composants de l’huile de coco sont d’excellentes armes contre les pathogènes nuisibles et ils peuvent prévenir de nombreuses infections.

L’Huile de Coco et ses Bienfaits avec la Peau et les Cheveux

L’huile de coco est très nourrissante, elle permet donc de lutter contre la déshydratation de la peau. Ses actifs permettent d’apaiser la peau, de calmer les rougeurs et de réparer la peau. Elle possède également des vertus assouplissantes, qui en font une huile utile pour atténuer les vergetures. (8)

De surcroît, elle contient de la vitamine A et E qui ont des propriétés antioxydantes et anti-radicalaires, ce qui lui ajoute une nouvelle vertu qui n’est pas des moindres, c’est une huile anti-vieillissement. Donc, pour préserver une peau souple, bien hydratée et jeune, c’est un must.

Pour les cheveux, c’est l’acide laurique de l’huile de coco qui s’avère être précieux. Ce dernier a une forte affinité avec les protéines des cheveux. C’est une merveille pour les cheveux secs et les cheveux crépus. Il est bon de noter que c’est une huile assez grasse donc il en faut peu pour nourrir les cheveux en profondeur.

L’Huile de Coco et le Cerveau

Il s’avère que l’huile de coco serait une aide conséquente pour aider à réduire les crises d’épilepsie – surtout chez les personnes résistant aux drogues prévues à cet effet.

Cela serait dû aux acides gras à chaîne moyenne qui sont métabolisés par le foie et transformés en corps cétoniques. C’est la cétose qui semble avoir cet effet. C’est également le principe de la diète cétogène, pauvre en glucide et très riche en graisses qui semblerait pouvoir traiter plusieurs troubles. De nombreuses études sont en train d’étudier ce phénomène qui est encore méconnu. (9)

Un autre effet notable de l’huile de coco sur le cerveau est sur la mémoire.

Apparemment, les personnes souffrant d’Alzheimer ont une capacité réduite à utiliser le glucose pour l’énergie, dans certaines parties du cerveau. Les corps cétoniques peuvent apporter cette énergie au cerveau. Des chercheurs avancent que les cétones pourraient fournir une source d’énergie alternative pour les cellules qui ne fonctionnent pas correctement et ainsi atténuer les symptômes d’Alzheimer.

Une étude réalisée en 2004 montre que la consommation d’acides gras à chaîne moyenne améliore directement la fonction cérébrale chez les patients avec un début d’Alzheimer. (10)

L’Huile de Coco et la Santé Cardiovasculaire

Hot Soup

Photo credit: geishaboy500 / Foter.com / CC BY

Comme je l’ai dit plus haut, plus vous remplacez votre consommation de graisses par de l’huile de coco vierge, plus votre risque de maladies cardiovasculaires réduit.

Les graisses saturées qu’elle contient augmentent le taux de « bon » cholestérol (HDL) et réduisent le taux de « mauvais » cholestérol (LDL). (11)

Des études montrent également que l’huile de coco réduit les triglycérides et augmente les facteurs de coagulation du sang. Cette amélioration des facteurs à risque, est ce qui réduit à long terme, les risques de maladies cardiovasculaires. (12)

Il est clair que l’huile de coco ne manque pas de vertus bienfaisantes et il n’y a pas d’effets secondaires à l’horizon. Donc, ne vous privez pas et n’oubliez pas de l’acheter vierge et extraite à froid!

Continuez votre lecture avec les 6 aliments pour un régime détoxifiant.

(1) Meta-analysis of prospective cohort studies evaluating the association of saturated fat with cardiovascular disease. Patty W Siri-Tarino, Qi Sun, Frank B Hu, Ronald M Krauss. American Society for Nutrition. 2010.
(2) Cholesterol, coconuts, and diet on Polynesian atolls: a natural experiment: the Pukapuka and Tokelau island studies. I A Prior, F Davidson, C E Salmond, Z Czochanska. The American Society for Clinical Nutrition. 1981.
(3) Apparent absence of stroke and ischaemic heart disease in a traditional Melanesian island: a clinical study in Kitava. Lindeberg S, Lundh B. J Intern Med. 1993.
(4) Postprandial thermogenesis in lean and obese subjects after meals supplemented with medium-chain and long-chain triglycerides. Scalfi L, Coltorti A, Contaldo F. Am J Clin Nutr. 1991.
(5) Fatty Acids and Derivatives as Antimicrobial Agents
Jon J. Kabara, Dennis M. Swieczkowski, Anthony J. Conley, Joseph P. Truant. Antimicrob Agents Chemother. 1972.
(6) Equivalence of lauric acid and glycerol monolaurate as inhibitors of signal transduction in Staphylococcus aureus. Ruzin A, Novick RP. J Bacteriol. 2000.
(7) In vitro antimicrobial properties of coconut oil on Candida species in Ibadan, Nigeria. Ogbolu DO, Oni AA, Daini OA, Oloko AP. J Med Food. 2007.
(8) A randomized double-blind controlled trial comparing extra virgin coconut oil with mineral oil as a moisturizer for mild to moderate xerosis. Agero AL, Verallo-Rowell VM. Dermatitis. 2004.
(9) Medium-chain triglyceride (MCT) ketogenic therapy. Liu YM. Epilepsia. 2008.
(10) Effects of beta-hydroxybutyrate on cognition in memory-impaired adults. Reger MA, Henderson ST, Hale C, Cholerton B, Baker LD, Watson GS, Hyde K, Chapman D, Craft S.Neurobiol Aging. 2004.
(11) Effects of dietary fatty acids and carbohydrates on the ratio of serum total to HDL cholesterol and on serum lipids and apolipoproteins: a meta-analysis of 60 controlled trials. Ronald P Mensink, Peter L Zock, Arnold DM Kester, Martijn B Katan. American Society for Clinical Nutrition. 2003.
(12) Beneficial effects of virgin coconut oil on lipid parameters and in vitro LDL oxidation. Nevin KG, Rajamohan T. Clin Biochem. 2004.