L’Ail pour Maigrir

L’ail pour maigrir – Crédit: Foter.com

L’ail – ou de son nom scientifique Allium Sativum – est une plante vivace qui appartient à la même famille que l’oignon et d’autres liliacées (oui, je sais et le nom de la famille est Alliacée) ! C’est un aliment qui est adoré ou détesté, notamment lors des moments intimes. Mais ses bienfaits sont reconnus depuis l’Antiquité – l’ail a été utilisé dans divers buts : culinaires, médicaux et parfois même, mystiques (contre Dracula et ses congénères). Donc, utiliser l’ail pour maigrir, vraiment ?

L’ail est pauvre en calories et riche en vitamines, enzymes, en agents anticoagulants, en minéraux et bien d’autres surprises…

Découvrons ce petit joyau au goût prononcé qui s’incorpore facilement à notre alimentation.

L’Ail pour Maigrir – Info ou Intox ?

Comme je l’ai dit précédemment, l’ail est pauvre en calories donc, ça commence merveilleusement bien. Sa richesse nutritionnelle fait de lui, un allié pour améliorer et préserver sa santé. Mais l’ail cache un constituant particulier, l’allicine…mais la liste ne s’arrête pas là !

Parmi sa panoplie de minéraux et vitamines, il contient de bonnes doses de sélénium, de vitamines A, B1, B2, B6 et C ; de calcium, de potassium, de zinc, de magnésium et des huiles essentielles aux vertus multiples : l’aliine, l’allicine, l’alliinase, l’inuline, etc…

L’allicine est l’un des antibiotiques naturels les plus puissants. Ce qui est surprenant, c’est que ce composé est créé en écrasant la gousse d’ail. Donc, n’oubliez pas d’écraser vos gousses avant de les hacher (ou utilisez un presse ail) ! Cette substance est également un anti-fongique.

L’ail contient un arsenal d’antioxydants qui va vous aider à réduire votre taux de mauvais cholestérol et vos triglycérides. De surcroît, il booste le métabolisme, ce qui va vous faire brûler plus de calories… en mangeant de l’ail régulièrement ! (1)

21 ALIMENTS POUR UN VENTRE PLAT

Notre Guide Gratuit Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité

  • Mincir avec des repas délicieux et savoureux dès ce soir en saisissant votre adresse email ci-dessous
  • Accédez immédiatement à cet ebook et commencez à maigrir sans aucun engagement!

Il semblerait que l’ail aide à réduire l’appétit, ce qui ferait de lui un allié idéal pour réduire les fringales et le grignotage !

Intégré dans un régime alimentaire sain et équilibré, l’ail vous aidera à perdre du poids tout en améliorant votre santé. Idéalement, 3 à 5 grammes d’ail frais par jour suffisent. Préférez-le cru et n’hésitez pas à augmenter la dose si vous le consommez cuit.

Alors oui, l’ail n’a pas l’odeur la plus glamour, néanmoins, ces bénéfices sont si complets et larges que le jeu en vaut la chandelle ! Il s’agit d’une réelle aide minceur et d’un allié de poids pour être en bonne santé !

Par contre, une sur-consommation d’ail peut entraîner des troubles de la digestion et des diarrhées. Pour remédier à ce problème, ayez la main un petit plus légère.

Pour réduire l’odeur qui provient de votre bouche (et du reste de votre système digestif), vous pouvez consommer de l’ail écrasé dans du lait, cela minimiserait la mauvaise haleine ou bien cuit dans vos diverses préparations culinaires. Cependant, n’oubliez pas que la cuisson va détruire de précieux nutriments et principes actifs donc, privilégiez sa consommation crue le plus souvent possible.

La chlorophylle contenue dans du persil ou de la menthe réduit également l’odeur prononcée de l’ail.

Astuce minceur et santé : Tout comme le ginseng, l’ail un excellent stimulant, aphrodisiaque et revitalisant. Il est idéal pour booster votre système immunitaire, votre libido et votre santé générale ! Alors n’hésitez pas à combiner ces deux plantes pour améliorer votre santé et mincir plus rapidement !

L’Ail pour Maigrir – Conseils et Idées Savoureuses

L’ail est une arme redoutable contre l’inflammation, les bactéries, les champignons, les radicaux libres, les kilos superflus, la fatigue, etc… – mais encore faut-il en manger régulièrement et l’associer à un régime alimentaire SAIN ! Mettre de l’ail dans votre fast-food ne le rendra pas plus sain !

Par contre, cuisiner une belle salade complète (légumes et protéines) avec une vinaigrette à l’ail et quelques croûtons (aillés bien entendu) va apporter à votre organisme tout ce dont il a besoin avec des bénéfices supplémentaires non-négligeables !

Prenons un exemple pratique… en association avec le curcuma (une épice tout aussi intéressante), l’ail diminue les méfaits de la pollution et de la fumée du tabac (tabagisme passif). De surcroît, le curcuma est un autre partenaire minceur!

Alors de l’ail et du curcuma…un plat me vient à l’esprit et il s’agit d’un bon curry ! Mais vous pouvez également mariner un beau filet de poisson avec du curcuma et de l’ail puis le faire cuire en papillote dans le four.

Mélangez de l’ail dans vos smoothies verts pour leur donner un petit coup de peps !

Envie d’un snack post-sport malin et rapide ? Toastez deux belles tranches d’un pain complet (celui de chez votre boulanger), grattez une gousse d’ail, placez de belles tranches de tomate puis assaisonnez le tout avec un peu de sel de mer et un petit filet d’huile d’olive extra vierge !

Pour plus d’idées, parcourez la toile, les recettes crues ou cuites contenant de l’ail ne manquent pas !

Un petit récapitulatif et quelques informations supplémentaires : la consommation régulière d’ail abaisse la tension artérielle, facilite la digestion, protège du cancer, a des vertus anti-âge, est excellent contre le rhume et la pneumonie, et bien d’autres choses ! (2)

L’ail est aussi bon pour redonner de l’éclat à vos ongles et vos cheveux, pour assainir une peau parsemée d’acné et pour faire disparaître les verrues rapidement.


Découvrez les bienfaits du Thé Vert pour maigrir !

(1) Lactobacillus gasseri CHO-220 and inulin reduced plasma total cholesterol and low-density lipoprotein cholesterol via alteration of lipid transporters. Ooi LG, Ahmad R, Yuen KH, Liong MT. J Dairy Sci. 2010.
(2) Anticarcinogenic properties of garlic: a review. Khanum F, Anilakumar KR, Viswanathan KR. Crit Rev Food Sci Nutr. 2004.