Est-ce vraiment mauvais de sauter le petit-déjeuner?

Le petit-déjeuner est-il vraiment si important? Est-ce vraiment mauvais de sauter le petit-déjeuner?

Selon l’adage populaire, le petit-déjeuner est le repas le plus important de la journée.

Mais concrètement, quels sont les faits?

Apparemment, le fait de manger un petit-déjeuner consistant et équilibré favoriserait un certain équilibre alimentaire, mais cela s’applique-t-il à tout le monde?

Les avantages du petit-déjeuner

De nombreuses études montrent que les personnes qui mangent un petit-déjeuner ont tendance à être en meilleure santé. Elles sont moins enclin à être en surpoids et ont un risque moindre en ce qui concerne les maladies chroniques. (1)

Cependant, ces études sont essentiellement basées sur l’observation et non pas sur des faits purement scientifiques.

Donc, cela ne nous dit pas si le petit-déjeuner en lui-même favorise cette tendance.

21 ALIMENTS POUR UN VENTRE PLAT

Notre Guide Gratuit Indispensable est Maintenant Disponible Pendant Un Temps Limité

  • Mincir avec des repas délicieux et savoureux dès ce soir en saisissant votre adresse email ci-dessous
  • Accédez immédiatement à cet ebook et commencez à maigrir sans aucun engagement!

Mais, nous pouvons néanmoins observer qu’il y a plusieurs points positifs à manger un petit-déjeuner, par exemple:

Les personnes qui en mangent ont tendance à avoir une alimentation plus équilibrée. (2)

Elles ont également moins de chances de tomber malade.

Et ceux qui sautent le petit-déjeuner – contrairement à ceux qui ne le font pas – ont tendance à fumer plus, boire plus d’alcool et faire moins de sport, donc, ils ont plus de risques d’être en surpoids. (3)

Jusqu’à là, une tendance positive mais elle reste circonstancielle. Donc, cela ne s’applique pas nécessairement à tout le monde.

Je vais approfondir le sujet en passant par les mythes au sujet du petit-déjeuner, qui ne sont tout simplement pas vrais.

Le petit-déjeuner ne booste pas votre métabolisme

Certaines personnes prétendent que le fait d’ingérer un petit-déjeuner « démarre » le métabolisme.

Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi personnellement, je trouve que ça sent la pseudo-science à plein nez.

La vérité est que seul le nombre total de calories ingérées dans la journée compte. Vous mangez plus que ce dont vous avez besoin = vous prenez du poids. Vous mangez moins = vous maigrissez.

Une étude sur le sujet montre qu’il n’y a aucune différence dans le nombre de calories brûlées entre ceux qui sautaient le petit-déjeuner et ceux qui en mangeaient un. (4)

Donc en fin de compte, que vous en mangez un ou pas, cela n’a aucune incidence sur le nombre de calories brûlées au cours de la journée.

Sauter le petit-déjeuner ne fait pas grossir

Mais que dit-elle? Est-ce vraiment mauvais de sauter le petit-déjeuner? N’a-t-elle pas dit que les gens qui sautaient le petit-déjeuner avaient tendance à être en moins bonne santé et plus « lourds »?

Depuis longtemps, on nous rabâche que si on saute le petit-déjeuner, on aura tendance à « trop » manger après. Ça semble logique mais les faits contredisent cela.

Certaines études penchent plutôt de l’autre côté…de la balance. Il semblerait que de sauter le petit-déjeuner réduise votre apport calorique et cela peut aller jusqu’à 400 calories par jour. (5)

Cela fait écho aux bénéfices vantés par le jeûne intermittent qui réduit la tranche horaire dans laquelle on mange et qui par conséquent, fait que nous ingérons moins de nourriture, donc moins de calories.

Cependant, il est intéressant de noter que dans une étude de 4 mois réalisée avec des personnes en surpoids et obèses, aucun changement de poids n’a été observé entre celles qui mangeaient un petit-déjeuner et celles qui le sautaient. (6)

Donc, si vous sautez le petit-déjeuner consciemment dans l’optique de perdre du poids, cela n’est pas forcément une bonne idée, surtout, si vous avez besoin de quelque chose de consistant au réveil.

Par contre, si vous pouvez vous passer du petit-déjeuner sans le moindre problème, en surveillant vos repas et en pratiquant le jeûne intermittent, vous pouvez effectivement perdre du poids.

Les avantages de sauter le petit-déjeuner

Comme je l’ai dit précédemment, sauter le petit-déjeuner peut faire partie de la pratique du jeûne intermittent.

La méthode de jeûne intermittent la plus populaire est le 16/8. Une tranche de 8 heures pour manger, suivie d’un jeûne de 16 heures. En général, cela inclut le déjeuner, le dîner et éventuellement une collation.

Il a été démontré que le jeûne intermittent réduit l’apport calorique, encourage la perte de poids et améliore la santé métabolique. (7,8)

Mais si cela ne vous convient pas, ne vous forcez pas. Nous ne fonctionnons pas tous de la même façon et nos styles de vies ne nous permettent pas toujours d’inclure des pratiques de la sorte.

Si vous souhaitez essayer le jeûne intermittent, assurez-vous de ne pas trop réduire votre apport calorique. Et si vous expérimentez des maux de têtes, des hypoglycémies, des étourdissements ou d’autres symptômes, je vous conseille de ré-évaluer votre alimentation.

Conclusion

Le petit-déjeuner n’est pas vraiment indispensable, par ailleurs le terme optionnel semble tout à fait adéquat.

Des études récentes corroborent ces faits. Si vous sautez le petit-déjeuner mais mangez sainement le reste de la journée, cela ne pose strictement aucun problème.

Manger ou pas un petit-déjeuner ne change absolument pas le fonctionnement de votre métabolisme et cela ne vous fera pas forcément grossir ou maigrir.

Donc, au final, il s’agit d’une question de préférence. Si vous avez faim le matin, mangez. Sinon, ne mangez pas.

Voilà, la vérité est parfois d’une grande simplicité.

Si vous voulez perdre du poids, découvrez comment utiliser l’hormone leptine pour maigrir.

(1) Symposium overview: Do we all eat breakfast and is it important? Giovannini M, Agostoni C, Shamir R. Crit Rev Food Sci Nutr. 2010.
(2) Breakfast habits, nutritional status, body weight, and academic performance in children and adolescents. Rampersaud GC, Pereira MA, Girard BL, Adams J, Metzl JD. J Am Diet Assoc. 2005.
(3) Prospective study of breakfast eating and incident coronary heart disease in a cohort of male US health professionals. Cahill LE, Chiuve SE, Mekary RA, Jensen MK, Flint AJ, Hu FB, Rimm EB. Circulation. 2013.
(4) Effect of breakfast skipping on diurnal variation of energy metabolism and blood glucose. Kobayashi F, Ogata H, Omi N, Nagasaka S, Yamaguchi S, Hibi M, Tokuyama K. Obes Res Clin Pract. 2014.
(5) Effect of skipping breakfast on subsequent energy intake. Levitsky DA, Pacanowski CR. Physiol Behav. 2013.
(6) The effectiveness of breakfast recommendations on weight loss: a randomized controlled trial. Dhurandhar EJ, Dawson J, Alcorn A, Larsen LH, Thomas EA, Cardel M, Bourland AC, Astrup A, St-Onge MP, Hill JO,Apovian CM, Shikany JM, Allison DB. Am J Clin Nutr. 2014.
(7) Fasting for weight loss: an effective strategy or latest dieting trend? Johnstone A. Int J Obes (Lond). 2015.
(8) Effects of intermittent fasting on metabolism in men. Azevedo FR, Ikeoka D, Caramelli B. Rev Assoc Med Bras. 2013.